Index du Forum




 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L’inacceptable drapeau tricolore frappé du Sacré-Cœur

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> LA FRANCE COURONNÉE -> La France couronnée
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Carinthie
Baronnet
Baronnet

Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2015
Messages: 158
Masculin
Point(s): 158
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 24 Aoû - 11:39 (2016)    Sujet du message: L’inacceptable drapeau tricolore frappé du Sacré-Cœur Répondre en citant

L’inacceptable drapeau tricolore frappé du Sacré-Cœur, par le cardinal BILLOT
La question du drapeau (1918)
samedi 16 février 2013 par MabBlavet

Emblème du national-catholicisme, le drapeau bleu-blanc-rouge frappé du Sacré-Cœur consacre le mariage contre-nature des catholiques avec la Révolution. Au même titre que la croyance en une bonne assemblée délibérante, le drapeau national ainsi baptisé, relève du vieux mythe de la bonne république chez les catholiques. Dans un article du Figaro daté du 4 mai 1918, le cardinal Billot — grand théologien dont on connaît l’orthodoxie et l’antilibéralisme combatif — revient sur ces assemblages artificiels d’éléments aussi opposés qu’il qualifie de « chimères », autrement dit, si l’on se réfère au dictionnaire : de monstres, d’idées fausses, de produits d’une vaine imagination.

Table des matières

Un prélat traditionaliste : le Cardinal Billot

Né le 12 janvier 1846 à Sierck-les-Bains, Louis Billot est un théologien et jésuite français.
  • Ordonné prêtre le 22 mai 1869, il enseigne l’Écriture sainte à Laval, puis la Théologie dogmatique à Angers et plus tard au scolasticat de Jersey.
  • En 1885, il est appelé par Léon XIII pour enseigner à l’Université grégorienne. Il est nommé, par saint Pie X, consulteur au Saint-Office et est réputé pour avoir grandement participé à la rédaction de l’encyclique Pascendi qui condamne le modernisme.
  • Il est créé cardinal au consistoire du 27 novembre 1911.
  • Il devient président de l’Académie pontificale Saint-Thomas d’Aquin et membre de la Commission biblique pontificale.

Les traités de théologie qu’il a publiés entre 1892 et 1912 le font considérer comme un des plus grands théologiens de son époque. C’est un rude ennemi du libéralisme, du modernisme et du Sillon. Il est extrêmement réservé quant à l’Action catholique.
En désaccord avec Pie XI au moment de la condamnation de l’Action française, il est reçu en audience par le pape le 13 septembre 1927, une audience dont il ressort... sans son chapeau de cardinal. Redevenu simple jésuite, il meurt à Rome le 18 décembre 1931 et est enterré au cimetière de Campo Verano.
Le 4 mai 1918, il intervient, grâce à une lettre au Figaro, dans la « campagne » qui fait alors rage et qui vise à « obtenir des pouvoirs publics l’adjonction de l’image du Sacré-Cœur au drapeau français ».


Source et suite: http://www.viveleroy.fr/L-inacceptable-drapeau-tricolore


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 24 Aoû - 11:39 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> LA FRANCE COURONNÉE -> La France couronnée Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com